19 Septembre 2021 12:12

Test de Michael Jackson's Moonwalker



Fiche technique
Console : Megadrive
Développeur : Sega
Editeur : Sega
Type : Plateformes / Beat 'em up
Sortie France : 25 janvier 1991
Classification : Pour tous publics


Le roi de la pop débarque dans son propre jeu vidéo. Partez libérer les enfants kidnappés par Mr. Big en battant ses sbires grâce à des mouvements de combat et... de danse !

Sorti peu de temps après le film "Moonwalker", ce jeu en demeure une adaptation très libre. Mais il faut bien l'avouer, le scénario n'est pas le centre d'intérêt du jeu (celui-ci est même plutôt inexistant). Mais le fait de pouvoir incarner Michael Jackson est un luxe.

On retrouve ainsi tout au long du jeu ses pas de danse devenus célèbres, en appuyant sur le bouton A de la manette ; le bouton B permet, lui, d'utiliser des actions plus classiques comme donner un coup de pied ou un coup de poing. Ces deux commandes permettent d'éliminer les ennemis : s'ils sont d'ailleurs assez peu nombreux dans les premiers niveaux, il ne sera pas rare d'en compter plus de six à l'écran par la suite, ce qui fait momentanément ralentir le jeu. La touche C permet, elle, simplement de sauter.

L'une des particularités du jeu est d'avoir une barre de magie qui fait aussi office de barre de vie. Attention donc à ne pas abuser des actions de la touche A, certes très efficaces sur les ennemis, mais surtout très gourmandes en magie. En effet, non seulement vous deviendriez plus vulnérable car il ne vous resterait plus beaucoup de vie, mais la portée de vos attaques classiques via la touche B serait également réduite. Il faut donc bien réfléchir quelle action utiliser en fonction de la situation qui se présente.

Il est cependant possible de regagner de la magie et de l'énergie en libérant un enfant. Les niveaux n'ont d'ailleurs pas de fin, vous devez trouver tous les enfants du level pour pouvoir continuer. Ceux-ci sont visibles directement ou peuvent être cachés derrière des portes, des fenêtres, des faux murs ou... dans des poubelles. Le gameplay est identique à chaque niveau, ce qui rend le jeu vite lassant, mais parfois aussi énervant car il n'est pas rare de devoir refaire tout un niveau en marche arrière, en redoublant de vigilance face aux ennemis qui sont réapparus, quand on se rend compte qu'il reste un enfant à libérer et qu'on ignore où il se trouve.



Si le concept du jeu, conçu par Michael Jackson en personne, est assez répétitif, son ambiance générale devrait ravir les fans du roi de la pop : on retrouve ainsi le bar dans lequel se déroule le clip de Smooth Criminal, les rues de Beat It, ou encore le cimetière de Thriller.

D'un point de vue sonore, les musiques de MJ sont parfaitement retranscrites, malgré les capacités limitées de la Megadrive. Avez-vous reconnu Smooth Criminal, Beat It, Another Part Of Me, Billie Jean et Bad, entrecoupées par des bruitages du jeu, dans le lecteur ci-contre ?

Le jeu ne compte que cinq univers différents qui comportent chacun trois niveaux. Ceux-ci ne sont pas bien grands et on termine donc le jeu assez rapidement, malgré quelques passages difficiles. L'ultime affrontement entre Michael et Mr. Big est assez inattendu car on passe de la plateforme au beat 'em up mais cela a le mérite de conclure le jeu sur une note positive. Il en résulte au final un jeu plus que correct qu'on conseillera malgré tout principalement aux fans de Michael Jackson.


Verdict final
Graphismes : 14/20
Les graphismes sont corrects pour un jeu qui fait partie de la première génération des jeux Megadrive. Mais ce sont surtout toutes les animations qu'est capable d'effectuer Michael qui valent le coup d'oeil.

Bande son : 18/20
En dehors des quelques voix digitalisées et des bruitages ordinaires, on apprécie de pouvoir retrouver quelques-uns des chefs-d'oeuvre de MJ.

Jouabilité : 16/20
La maniabilité du jeu est facilement appréhendée et Michael réagit bien aux commandes. Par contre, il est regrettable qu'il y ait autant d'ennemis à certains niveaux, à tel point que cela fait ralentir le jeu et qu'il est quasiment impossible de passer sans se faire toucher.

Durée de vie : 10/20
Les niveaux sont peu nombreux et assez courts, il ne faut pas plus de cinq heures pour venir à bout du jeu. Le mode 2 joueurs ne présente pas un grand intérêt puisque le second joueur n'a la main que lorsque le premier joueur perd une vie, et vice versa.

Scénario : - /20
Ce n'est pas une réelle surprise de voir que le jeu ne suit pas le scénario du film dont il est pourtant supposé être adapté. Il faut ici sauver les enfants enlevés par Mr. Big avant de le combattre lors de l'affrontement final ; un scénario plus que classique. L'esprit Michael Jackson est cependant bien présent et c'est le principal.

Note générale : 13/20
Michael Jackson's Moonwalker est un jeu qui s'adresse clairement aux fans du king of pop. Que ce soit dans les graphismes rappelant certains passages des clips, les musiques retranscrites pour la console, ou les animations de Michael, un grand soin a été mis pour séduire son public. De quoi regretter qu'il n'y ait pas eu la même attention dans le gameplay qui ne parvient pas à se renouveler d'un niveau à l'autre.

Signature Michael Jackson

 

Galerie d'images
45 images sur le jeu à découvrir dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une image pour passer à la suivante. Les images suivent la chronologie du jeu.

Michael Jackson Moonwalker Mega drive

 

Rédigé le 25/06/2015

© 2004-2021 GD Productions
Tous droits réservés